Le Milan Noir, Oiseau Pyromane

En Australie, des oiseaux pyromanes déclenchent volontairement des incendies. C’est une découverte étonnante ! Depuis longtemps, les peuples aborigènes disent que les oiseaux sont capables de mettre le feu.

Une équipe australienne (Journal of Ethnobiology) annonce que trois espèces de rapaces ont appris à maîtriser le feu, ou plus précisément à le déplacer pour s’en servir. Les scientifiques ont rassemblé quelque vingt observations, provenant de divers lieux d’un vaste territoire de 2500 km sur 1000 km au nord de l’Australie. Et ils sont formels : comme son cousin le milan siffleur et son plus lointain parent le faucon brun, le milan noir se saisit de branches incandescentes pour allumer des incendies à distance et s’ouvrir une nouvelle zone de chasse[1].

On sait aussi que les milans noirs tournoient à l’affût d’une bonne occasion. La faim les rend parfois audacieux. Un ornithologue en a vu un se servir dans un panier rempli de poissons qu’une femme portait sur sa tête…

Le Prophète (Saws) a dit : « Il y a cinq animaux nuisibles qu’il faut tuer, que la personne soit en état de sacralisation ou pas, le serpent, le corbeau tacheté, la sourit, le chien enragé et le milan »[2]

   *Un milliard d’animaux auraient déjà péri dans les incendies d’Australie.


[1] « Le milan noir, oiseau pyromane » de Nathaniel Herzberg – 21/01/2018 (www.lemonde.fr/sciences)

[2] Et il est confirmé dans les deux recueils de hadiths authentiques, Al-Boukhari 3314 et Mouslim 1198

Publié par

Abderrahman Hanafi

Abderrahman HANAFI - Auteur - Réalisateur